Auteur Sujet: Pandemonium  (Lu 568 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Krow

  • Spice and Wolf
  • Ultra Director
  • *
  • Messages: 1190
  • Karma: +124/-7
  • Krow surpoutre.Krow surpoutre.Krow surpoutre.Krow surpoutre.Krow surpoutre.Krow surpoutre.Krow surpoutre.Krow surpoutre.Krow surpoutre.Krow surpoutre.Krow surpoutre.
  • Sexe: Homme
  • Horoiste de surcroît
Pandemonium
« le: 30 décembre 2014, 02:25:19 »
PANDEMONIUM


Alors pour les infos de base, Pandemonium est un manga seinen en 2 volumes crée en 2013 par SHIBAMOTO Shô, édité par Ki-oon et prépublié dans Web Iki Para Comic.

Comme ça arrive régulièrement (pour le meilleur comme pour le pire) je suis tombé dessus par hasard via un flyer, puis en boutique directement. Vous pouvez le voir à la couverture, le style général est assez dépaysant et offre un vrai cachet à l’œuvre. C'est peut-être un peu moins vrai pour ceux qui côtoient régulièrement des styles plus "occidentaux" mais même malgré ça, l'ambiance créée par le trait et les teintes ocres offre de mon point de vue ce petit quelque chose en plus. Il vous faudrait en feuilleter un pour comprendre de quoi je parle.

Niveau scénario on est sur quelque chose proche des contes et légendes : dans un monde ravagé par une violence absurde venue du ciel, un homme va voyager jusqu'aux confins du monde afin de placer ses espoirs entre les mains de ceux que tous redoutent. Ceux-là, les "Sorciers", les "Difformes", "Ceux qui hantent le ciel" censés être à l'origine de toutes les catastrophes et que cet homme va rencontrer sont toutefois bien différents de ce à quoi il s'attendait.
Le rythme est assez calme bien que la fin du premier volume semble accompagner une montée en intensité de l'intrigue. En France le premier volume est sorti en novembre et le second sortira en mars. D'ailleurs je vous déconseille de lire les résumés que vous pourriez trouver sur la toile, ça se spoile très vite (bien que l’intérêt réside davantage dans l'atmosphère qu'il créé).

J'emploierais bien le terme "coup de cœur" mais sans bagage adapté ça semble pas vraiment vouloir dire grand chose. En plus j'ai du mal à le placer parmi les mangas tant ça me semble différent, j'ai l'impression qu'on m'a caché un pan de la littérature dessinée et j'aimerais rencontrer des choses similaires (ou justement, "différentes" !). C'est mal dit mais c'est un appel à l'aide pour découvrir de nouveaux horizons.

Peu importe que ce soit un mâle ou une femelle, tant que ce n'est pas une créature ordinaire !